lundi 14 novembre 2016

lundi 14 novembre - jerez le cam quartet : reflejos migrantes

Ainsi donc, depuis ce samedi, nous découvrons cet album du Jerez Le Cam Quartet intitulé "Reflejos Migrantes". C'est un beau disque, bien dans la lignée des créations de ce si talentueux pianiste et compositeur. C'est ainsi qu'en l'occurrence il a composé les douze titres de ce dernier opus.

Ce qui m'a frappé d'emblée, avant toute écoute, c'est la qualité de cet album en tant qu'objet. tout en sobriété. Mais aussi la qualité du livret de présentation qu'il s'agisse du projet de Jerez Le Cam ou de la biographie de ses collègues. Une musique qui "métisse" - permettez le néologisme - le tango traditionnel, l'héritage de Piazzolla, la musique de J.-S. Bach mais aussi des accents et des rythmes, voire un certain phrasé venu de Roumanie et, disons en général, du monde des Balkans. En tout cas, une œuvre complexe, élaborée, sophistiquée et cependant immédiatement émouvante. Une construction très pensée mais qui ne diminue en rien l'émotion.

Mais, tout en écoutant "Reflejos Migrantes", je suis frappé par l'œuvre de ce musicien en ce qu'elle est fondée sur des collaborations manifestement complices et sur une continuité remarquable. On dirait une famille qui se retrouve régulièrement et qui s'entend d'emblée à demi-notes. C'est ainsi, sans aucun souci d'exhaustivité, en parcourant ma discothèque, que je note les formations suivantes :

- "Reflejos Migrantes". Jerez Le Cam, piano, Iacob Maciuca, violon, Manu Comté, bandonéon, Mihai Trestian, cymbalum, Sandra Rumolino (invitée), chant.
-  Jerez Le Cam Quartet, "Ofofof". Jerez Le Cam, I. Maciuca, Juanjo Mosalini,  Mihai Trestian.
- "Itaca". Jerez Le Cam, I. Maciuca, Jj. Mosalini,  Eric Chalan, Tomas Gubitsch.
- "Viento Sur", Sandra Rumolino, Jerez Le Cam, Olivier Congar, I. Maciuca. Invités : P. Lazar, E. Chalan, Jj. Mosalini, M. Trestian.
-"Mar Negro". Jerez Le Cam, I. Maciuca, Manu Comté, bandonéon.
- "Barok Tango".Aria Lachrimae Consort,  Jj. Mosalini, Jerez Le Cam, I. Maciuca.
- "Tango Balkaniko", Jerez Le Cam Quartet. M. Trestian, I. Maciuca, Jj. Mosalini.

Cette liste, certainement incomplète et non classée chronologiquement, suffit me semble-t-il à montrer cette continuité dans l'œuvre de Jerez Le Cam à la fois comme compositeur, comme interprète et comme leader. Avec, on l'aura remarqué, les deux derniers titres de celle-ci qui pourraient être considérés comme emblématiques de son œuvre et de son projet artistique. Musique baroque, musique des Balkans...

Voilà ! On s'en tient là pour aujourd'hui !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil