lundi 2 novembre 2015

lundi 2 novembre - renaud garcia-fons et dorantes : paseo a dos

Il y a quelques jours, je suis allé faire faire un double d'un jeu de clés à l'atelier de serrurerie au bout de la galerie marchande de l'hypermarché Leclerc. "Un quart d'heure d'attente. Vous avez le temps de faire quelques courses ou de faire un tour dans les boutiques ". Forcément, j'ai mis le dit quart d'heure à profit pour aller explorer le rayon des disques de jazz au Parvis. Bonne initiative ! Pas d'accordéon, mais un disque à la couverture de couleur sombre et chaude : celle d'un violoncelle,  traversée par les  notes blanches d'un clavier de piano. Pas d'hésitation. D'autant plus que je savais que Françoise aurait grand plaisir à l'écouter.

Le titre :"Dorantes Renaud Garcia-Fons / Paseo a dos".

Cet album est tellement beau que je renonce à essayer d'en décrire les qualités. A certains égards, on pense à un jazz d'une telle singularité qu'il est au-delà du jazz ; on pense aussi à du flamenco, mais à condition de dire tout aussitôt que le piano de Dorantes est bien au-delà du flamenco ; on reste muet d'admiration à l'écoute de la contrebasse de Renaud Garcia-Fons parce qu'elle nous emmène dans des contrées généralement inexplorées par les autres contrebasses ; on se laisse envoûter par la richesse mélodique des différents morceaux qui puisent leur inspiration dans la tradition buleria, malaguenia, tango, etc... mais sans jamais s'y laisser enfermer, tout au contraire. Bref ! C'est un vrai chef-d'oeuvre !

Et pour m'en tenir à des impressions immédiates, disons que j'écoute les morceaux de cet album comme une sorte de parcours méditatif, la traversée d'un monde qui pourrait bien être situé au sud de l'Espagne ou au Maroc, du côté de Ouarzazate...

Pour en savoir plus, ci-dessous un article et un extrait sur Fipradio :

http://www.fipradio.fr/actualites/le-jazz-flamenco-de-renaud-garcia-fons-dorantes-20165

... ou encore, ce document :

https://www.youtube.com/watch?v=17UZIb4X4N4


ps.- Certes, dans ce disque, il n'y a pas d'accordéon, ni J.-L. Matinier, ni  David Venitucci, mais qu'est-ce que c'est beau !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil