samedi 18 mai 2013

dimanche 19 mai - à propos de trois commentaires...

Après le festival de Trentels et "Mare Nostrum" à la halle aux grains, après le plaisir de mettre des mots sur tous ces moments de pur plaisir, le plaisir encore de faire une petite pause avec trois commentaires chaleureux et sympathiques.

1.- un commentaire au post [9 mars - andré minvielle...] signé buckshot_lefonk. " Ah le grand Minvielle !! Génie de la langue et du rap à la française qui mériterait une place bien plus grande que celle d'idole underground... ou régionale !
Sinon, en tant qu'originaire du Sud-Ouest installé à Paris, je culpabilise face à ta dernière phrase : voudrais-tu dire qu'on "passe la Loire" comme on "passe à l'ennemi" ? ;)"

Merci pour ton billet en tout cas.

- Loin de moi l'interprétation que tu suggères. En fait, cette formule :"Nul n'est censé ignorer la Loire" est de Minvielle lui-même. Il y tient, car il ne laisse passer aucune occasion de la rappeler. Françoise comprend qu'il veut dire qu'au nord de la Loire on ignore le sud. C'est l'idée de mépris linguistique du nord pour les péquenots du sud, sud-ouest en particulier. Quant à moi, je comprends qu'il veut dire que nul ne peut ignorer la frontière linguistique que représente la Loire. En passant ce fleuve, on change d'accent : on vient d'ailleurs.
Merci pour ton commentaire. Amicalement


2.- un commentaire au post [17 mai - samedi / richard galliano solo] signé JYL.

"L'ensemble de vos articles sur Trentels sont un régal, merci beaucoup"

Un commentaire que je reçois avec grand plaisir, car nous avons eu l'occasion de nous rencontrer à l'occasion de "Mare Nostrum" et nous en gardons, Françoise et moi, un très bon souvenir. Un moment très agréable : pour preuve, il a fallu courir pour attraper le dernier métro. On n'avait pas vu le temps passer en discutant après le concert. En attendant d'autres rencontres... Amicalement


3.- un commentaire de Bernard d'Apt au post [17 mai - trentels - mercredi - macias]

"Nous avons fait 800 km x2 pour le festival "d'accordéons nous" chez vous à Trentels à l'invitation d'Anne et Yves (la tuque rouge).Nous en gardons une impression et un souvenirs magique, une semaine de bonheur et d'émotions que nous n'oublierons pas. MERCI pour votre festival, le quatuor à l'église de Ladignac avec la voix Isa Lagarde j'ai encore des larmes de bonheur....Danças ocultas quartet magique quelle richesse quelle simplicité quelle innovation quelle créativité.... merci merci pour l'organisation, que du talent. C'était la première fois que j'écoutais de l'accordéon Bernard d'Apt" 

Merci Bernard pour ce texte plein d'un enthousiasme que je partage. Ce festival de Trentels a en effet quelque chose d'exceptionnel et de magique. Pour ma part, je me contente d'y assister et, chaque année, c'est un vrai bonheur. Il suffit pour le comprendre de parcourir les programmes depuis l'origine. En fait, c'est bien le festival d'Anne-Marie Bonneilh quant à la conception et de l'équipe des bénévoles pour la réalisation. C'est pourquoi je transmets votre commentaire à Anne-Marie ; je suis certain que cela lui fera plaisir. Merci encore. Amicalement.  






0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil