vendredi 17 mai 2013

vendredi 17 mai - trentels / samedi / danças ocultas quartet

Danças ocultas est un quartet de diatoniques. Mais quels instruments ! Et quels instrumentistes. Leur répertoire a sa source dans la tradition portugaise, mais ils n'hésitent pas à explorer les formes de composition les plus modernes. On les avait découverts à Trentels en 2008. On les retrouve avec quel plaisir. Economes de mouvements, économes d'effets, sans le moindre effet facile ; une musique exigeante, j'ai envie de dire janséniste. En tout cas, d'une impeccable rigueur. Ce qui ne veut pas dire triste. La preuve : l'envie qu'ils transmettent de danser. Un élément encore de leur style : des rythmes complexes et répétés jusqu'à l'obsession. Ce pourrait être la dimension magique de leur musique.

Quant aux photographies ci-dessous, elles ne sont pas un choix sur l'ensemble du concert. Tout au contraire, elles ont été prises dans un laps de temps court : 21h11, 21h14, 21h19. Je les ai choisies parce qu'elles traduisent, à mon sens, bien visuellement la posture générale du quartet. Statique, avec quatre instruments bien différenciés, disons chacun avec une personnalité propre. Du coup, j'ai vécu ce concert autant au plan auditif que visuel.



0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil