mercredi 4 janvier 2017

jeudi 5 janvier - y a pas que l'accordéon... y a aussi les couleurs...

Hier après-midi, suivant un rituel bien établi, après les courses à l'hyper, petit détour par le Parvis , l'espace culturel... Malgré mon obstination, pas le moindre disque d'accordéon... tout au plus un diato : Tesi, et un harmonica : Milteau. Inutile de s'acharner en vain. Je reporte mon désir culturel du côté des bouquins. Sans aucune attente particulière. Et voilà que je tombe sur un livre de format modeste, environ 130 pages, Editions du Panama, 2005, collection Points Histoire. Son titre :"Le petit livre des couleurs". Les auteurs : Michel Pastoureau et Dominique Simonnet. Le prix : 7,30 euros.

Ce livre, découpé en sept parties, se présente comme une petite histoire des couleurs et c'est magnifique de simplicité et d'intelligence. Lumineux !

Les sept parties :

1.- Le bleu :la couleur qui ne fait pas de vagues
2.- Le rouge : c'est le feu et le sang, l'amour et l'enfer
3.- Le blanc : partout il dit la pureté et l'innocence
4.- Le vert : celui qui cache bien son jeu
5.- Le jaune : tous les attributs de l'infamie !
6.- Le noir : du deuil à l'élégance
7.- Les demi-couleurs : gris pluie, rose bonbon

A aucun moment il n'est question d'accordéon. Du coup, je me suis dit, in petto, qu'une histoire et une sociologie des couleurs de l'accordéon dans tous ses états seraient fort intéressantes. Tout reste à faire, mais l'on sent bien que les données sont là, à portée d'observation, pour un chercheur en sciences humaines et musicologie. Déjà, pour démarrer, "Accordéon et accordéonistes" serait une mine tellement riche !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil