mercredi 18 mai 2016

mercredi 18 mai - à propos d'élodie soulard

A l'issue du premier concert du festival de Trentels, disons le concert classique, nous avons eu l'occasion d'acheter l'album d'Elodie Soulard intitulé "Portraits". En fait, ce soir-là, deux albums nous étaient proposés. Forcément, pas question de choisir, donc de renoncer à l'un des deux. Depuis lors nous avons écouté à plusieurs reprises l'un et l'autre de ces deux disques et, alors que l'accordéon classique n'est pas au centre de ma culture - je manque de repères et de références et je le regrette - j'ai eu beaucoup de plaisir à cette écoute. 

Ces deux disques sont :

- "Raphaël Pidoux, Bruno Philippe, Elodie Soulard / Bach, Offenbach, Popper / Le Maitre et l'élève", Production Intégral, Collection Mille et une notes. 2009. Il s'agit de 15 titres réparties de la façon suivante : six consacrés à la "Suite pour violoncelle seul n°5 en Do mineur" par R. Pidoux solo ; trois consacrés à Offenbach au "Duo Lettre F 1ère suite en Sol Mineur pour deux violoncelle" par R. Pidoux et B. Philippe ; enfin, six "Pièces de virtuosité" par R. Pidoux et E. Soulard, transcription pour accordéon de Yuri Shiskin.

- "Portraits / Elodie Soulard", 2015, NoMadMusic. Avec un choix d'œuvres tirées de Schubert, Liszt, Grieg, Semionov, Bach, Horowitz, Boëllmann, Runchak.

Plutôt que de me lancer dans un texte explicatif de mes impressions, on peut retrouver ci-dessous le teaser de l'album, qui me parait fort explicite. Portraits de l'accordéon et de musiciens interprétés par l'accordéon. Pour ma part, je trouve que c'est une belle réussite avec un accordéon magnifique quant au son et à sa "souplesse". Réussite aussi dans le choix des œuvres jouées. Réussite enfin quant au style très analytique et plein d'émotions que sait nous communiquer Elodie Soulard.

  https://www.youtube.com/watch?v=kJJLJlajS-Y

ps.- un mot pour terminer cet article : on peut rendre hommage à R. Pidoux qui, outre son talent propre de violoncelliste, sait accompagner et promouvoir le talent de ses jeunes collègues : B. Philippe et E. Soulard. Un grand remerciement !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil