lundi 8 avril 2013

lundi 8 avril - les 4 saisons du tango / tang'hêlios quartet

Je me rappelle. C'était le samedi soir, deuxième jour du festival "Bouteille en bretelles", entre 22h30 et 23 heures. On discutait avec Marielle Gars et Sébastien Authemayou, le duo Intermezzo, et quelques autres personnes. Marielle et Sébastien avaient écrit sur la pochette de notre exemplaire de leur cd quelques mots sympathiques et chaleureux. C'est alors que j'aperçus sur la table où ils avaient disposé un certain nombre d'albums de leur duo un autre disque :"Les 4 saisons du tango / Astor Piazzolla - Sébastien Authemayou / Tang'Hêlios Quartet".

Comme je faisais part de ma surprise :"Ah ! Je ne connaissais pas ce disque !", Sébastien Authemayou me répondit :"Le quartet n'existe plus !". Je n'insistai pas. Bien entendu, ça ne m'a pas empêché de l'acheter et je ne le regrette certes pas. Mais, le plus simple si vous voulez vous faire votre propre opinion sur le quartet Tang'Hêlios, c'est de le retrouver sur son site myspace. Auquel j'ai ajouté deux documents vidéo très caractéristiques. Par ailleurs, le second ouvre sur d'autres documents encore fort intéressants.

A noter que, dans le document myspace, on trouve quatre titres tirés du disque plus "Michelangelo / 70" enregistré en concert.

http://fr.myspace.com/tangheliosquartet

http://www.youtube.com/watch?v=p1zI4hKfgdY

http://www.songtoday.com/YNSp2e-y0SE_colibri-d-h%C3%A9l%C3%A8ne-de-s%C3%A9bastien-authemayou.html

La pochette de l'album comporte trois pages de présentation que j'ai trouvées pleines de pertinence et d'intelligence sur le tango argentin, sur les 4 saisons et sur les trois autres titres de Piazzolla qui s'y ajoutent :"Triunfal", "Escualo", "Romance del Diablo" et enfin sur les trois titres signés S. Authemayou :"Colibri d'Hélène", "Orage" et Piazza Valdo Fusi". Trois titres qui me font sentir et comprendre pourquoi, à l'écoute du duo Intermezzo, j'avais tout de suite eu l'impression qu'on avait affaire à l'une des plus belles interprétations de Piazzolla. A la fois très personnelle et très fidèle à son "esprit". A proprement parler, un vrai travail d'appropriation. Mais aussi un travail de "passeur" entre l'oeuvre de Piazzolla et nous, auditeurs d'aujourd'hui. Dernier volet du texte, trois paragraphes sur le quartet Tang'Hêlios, soit Marielle Gars, piano, S. Authemayou, bandonéon, Noël Cabrita dos Santos, violon, Philippe Anselmino, contrebasse.

L'enregistrement a été réalisé en août 2010 à Aix-en-Provence ; le texte, clair, synthétique, en un mot intelligent, a été rédigé par Noël Cabrita dos Santos.

Un disque donc que je classe à côté de celui du duo Intermezzo, à côté du "Septet Piazzolla for Ever" de Richard Galliano, des interprétations de Piazzolla par Soledad et Manu Comté, des "Five Tango Sensations" du quartet Kronos ... et encore à côté du mythique "Astor Piazzolla / edicion critica : Piazzolla-Teatro Regina, Astor Piazzolla y su quinteto", 2005 / 1970, BMG Ariola Argentina, Sony.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil