mercredi 3 avril 2013

mercredi 3 avril - chantier...

Comme je ne prends jamais de notes écrites à l'occasion des concerts et des festivals auxquels j'assiste, non plus qu'à propos des albums que j'écoute, je suis obligé de traduire vite en mots mes impressions pour ne pas les oublier ou les perdre ou simplement les déformer. C'est ce que j'ai fait pour le festival de Bourg Saint Andéol : "Bouteille en bretelles". Il ne s'agissait certes pas d'en faire l'analyse, pour cela il me manque et le goût de la mise en pièces et les notions qui me permettraient de me lancer dans une telle entreprise. Je m'en tiens donc, en toute subjectivité, au projet de garder traces de moments heureux. Ce travail de mémoire, malgré ses imperfections, me convient.

Mais alors que je viens juste de mettre un point final à "Bouteille en bretelles",  et que je m'apprête à souffler un peu, je m'avise qu'il y a là, sur mon bureau, bien alignés, neuf cds qui m'invitent avec insistance à les écouter. Six sont arrivés dans nos bagages de Saint Andéol :

- "Facétie" de Mélanie Brégant rencontrée à l'occasion du concert de Yuri Medianik. Je voulais lui acheter. Elle me l'a offert et j'en suis très touché, d'autant plus que j'aime beaucoup sa finesse et sa précision. Disons son style.
- "Intersection" de François Heim et Bruno Le Tron. Un album dédicacé par F. Heim, avec qui , en quelques mots, on a évoqué la première apparition de ce duo en public, à Tulle, dans le petit théâtre. Un bon souvenir !
- "Cocanha !" du trio de Lionel Suarez. Avec une dédicace très personnelle et cette phrase de Lionel, que j'ai déjà citée :" C'est le premier que je signe ; ça me fait plaisir !". et moi qui suis heureux comme un gosse. Evidemment, cette dédicace, ça donne une tonalité particulière à l'écoute de ce disque.
- "Recollections of Piazzolla" de Yuri Medianik. Comme je savais qu'il logeait dans le même hôtel que nous, j'étais allé chercher son album, acheté la veille, en vue de lui faire signer. J'arrive dans le couloir, il sort de sa chambre, je lui tends le cd... Inutile de se parler : il a compris ma demande. Il ouvre à nouvreau la porte de sa chambre, prend un stylo à plume, me demande mon prénom, écrit quelques mots en russe et, en français, me dit :"Pour Françoise et Michel, en souvenir d'un concert à Bourg"...
- "Les 4 saisons du Tango" par Tang'Helios Quartet. Quand j'ai fait signer "Balada para un loco" du duo Intermezzo par M. Gras et S. Authemayou, j'ai dit à celui-ci : "Je ne connaissais pas cet autre album". Il me dit :"Le quartet n'existe plus".
- "Brassens passionnément" de Guénaëlle et MaM. C'est en discutant avec François Michaud que j'ai découvert ce disque. Je suis curieux de l'écouter.

Donc, six albums à écouter. Mais ce n'est pas tout : il y en a trois autres. d'abord celui du duo Intermezzo, que je tiens absolument à réécouter. Ensuite, "Ivry Port" pour le plaisir de retrouver "Tiboum"... Enfin "Richard Galliano Vivaldi", sorti le 1er avril.

Sans compter que Françoise m'informe, ce matin, de la sortie du dernier opus de Vincent Peirani le mardi 9 : "Thrill Box", en attendant le suivant, "Tanguillo" le 23 de ce mois.




J'ai déjà dit, dans un post précédent, que la retraite n'est pas cet espace de vacuité que l'on croit. La preuve, non ?

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil