mercredi 1 juin 2016

mercredi 1er juin - chantiers...

Parfois, c'est le vide. Pas de nouveautés. C'est l'occasion alors de redécouvrir tel album écouté plus ou moins attentivement et plus ou moins oublié. Parfois, c'est le trop plein. Les nouveautés alors se bousculent et je ne sais par où commencer. C'est le cas présentement.

Du coup, j'ai essayé de mettre un peu d'ordre dans cet afflux soudain de cds et autres informations. Au milieu, comme axe central, deux revues : "Accordéon et accordéonistes", dernière livraison que je trouve, quant à moi, bien plus intéressante que les trois ou quatre mois précédents. J'y reviendrai. En particulier, la Tête d'Affiche consacrée à Christophe Demerson m'a vraiment beaucoup intéressé comme aperçu sociologique sur le monde actuel de l'accordéon. Autre revue : "Sciences Humaines", numéro 43 des "Grands dossiers" : "La philosophie, un art de vivre". Un rapprochement m'amuse. Je me dis :"Pourquoi pas un numéro spécial de la revue "Accordéon et accordéonistes" avec, pour titre, "L'accordéon, un art de vivre ?". En tout cas, le Grand Dossier de Sciences Humaines est un bon dossier de synthèse. C'est une excellente revue.

Mais, justement, cet art de vivre se cultive et, pour ce faire, exige un peu de méthode. Pour commencer, à gauche par rapport à mon axe central, trois disques déjà découverts et à approfondir :

- le "Mozart" de Richard Galliano,
- "Homilia" de Manu Comté
- "Etreinte" de Florian Demonsant

Bien des choses à découvrir encore...

A la droite de cet axe, cinq cds :

- Une anthologie de trois cds "Accordion in Americas, 1949-1962". Edités par Frémeaux et associés. Excellence assurée. Une somme. Studium et Punctum ! Un beau chantier !
- Un album sous le nom de Jean-François Durez : "The Art of Percussions" avec en titre 12 "Oblivion" joué live en duo par J.-F. et Richard Galliano. Durée : 4:05. Un seul morceau d'accordéon, et en particulier de R. Galliano, c'est peu, mais c'est l'occasion de découvrir un peu du monde des percussions. Intéressant. Ouverture !
- "Black Friday / Ludovic Beier Quartet". Sorti il y a deux mois, cet album avait échappé à mes investigations. Il me tarde de l'écouter. Beier, c'est une assurance qualité. Un style !

Bon ! La perspective d'alterner découvertes et approfondissements me réjouit. J'ai l'intuition que ça n'est pas sans rapport avec le titre de Sciences Humaines... Art de l'écoute ! Art de vivre !
 

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil