samedi 26 septembre 2015

samedi 26 septembre - quelques autres concerts programmés gratuits et autres rencontres impromptues [1/3]

Juste après l'inauguration officielle des "nuits de nacre", ses discours, ses huiles, son apéro, Marcel Loeffler, artiste fil rouge du festival, s'installe sur la scène du Magic Mirror au village Jo Privat. Lui-même à l'accordéon, Gautier Laurent, contrebasse, Cédric Loeffler, guitare rythmique, Railo Helmstetter, guitare solo. Il est 19h. Le festival est lancé...  Bien lancé !


Marcel Loeffler, posture immobile, en tous cas sans aucun geste inutile. Je ne peux m'empêcher de penser, par opposition, à l'accordéon-dents-blanches tellement soucieux de séduire ses auditeurs, tellement racoleur. Ici, rien de trop. Mais quel toucher, quels rythmes, quelle efficacité ! Evidemment, la contrebasse et les guitares ne sont pas pour rien dans la qualité de cette entrée en festival.


"Gadji" ! L'accordéon spécialement fabriqué pour Marcel Loeffler. Pour lui et, si j'ai bien compris, avec sa participation. Il ne manque pas de présenter son instrument. Non sans une vraie fierté. Et c'est vrai que le son en est spécifique.


Voilà ! Finalement, très énigmatique.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil