lundi 27 juillet 2015

lundi 27 juillet - à propos des nuits de nacre...

Complément à mon article d'hier, dimanche 26 juillet.

Je reconnais volontiers la qualité de la programmation des "Nuits de nacre", mais j'ai quelques regrets quant à l'organisation. L'abondance de concerts est telle qu'à plusieurs reprises deux concerts "indispensables" sont situés à la même heure, mais pas au même endroit, ce qui oblige le festivalier à faire des choix drastiques, en tout cas toujours frustrants. A moins d'avoir le don d'ubiquité. Quel que soit en effet le plaisir pris à tel concert auquel on assiste, ce plaisir est forcément gâché par l'impossibilité de goûter à l'autre.

Trois exemples pour illustrer mon propos et en montrer la justesse :

- Jeudi 17, à 21h., Marcel Loeffler invite Marcel Azzola  / Quartet de swing manouche.
Sans compter, à 21h30, Marian Badoï Trio

- Vendredi 18, à 21h., Daniel Colin et Dominique Cravic invitent Ch. Lampeducchia. A 21h30, Marcel Loeffler Quartet

- Samedi 19, à 21h., Richard Galliano Solo / Ygranka

D'autres courts-circuits auraient pu être donnés comme preuve de ce défaut d'organisation. Ces trois me paraissent déjà suffisamment probants.

Il n'empêche : on compte bien cette année encore déguster pendant trois jours de l'accordéon jusqu'à plus soif !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil