samedi 9 mars 2013

samedi 9 mars - andré minvielle : abcd'erre de la vocalchimie

Sur les billets, on peut lire : ABCD'ERRE DE LA VOCALCHIMIE, André Minvielle, samedi 9 mars 2013, 14h30, Salle de Lacaze-Billère, Entrée gratuite - placement libre. Bien entendu, on est arrivé très en avance. On s'installe, dès l'ouverture des portes, au premier rang et pour mieux voir le jeu de scène d'André Minvielle et pour essayer de faire des photographies.

Des photos, justement, j'en en fait une cinquantaine, dont j'ai gardé les sept ci-dessous. Prises entre 14h40 et 15h35.

Ce fut un moment rare, un feu d'artifice vocal et verbal. André Minvielle est un militant du travail sur le langage et, j'ose le dire, un authentique chanteur de jazz. Un artiste aux multiples facettes. Un amoureux de la langue dans tous ses états. Une organisation : image et son, impeccable. Une mécanique bien huilée. Des éclairages superbes et d'une intelligence rare, une belle prise de son. Bref ! je le dis : un moment rare. De la pure poésie.


J'aime cette image, car André Minvielle est comme submergé par les mots, comme traversé par eux, à moins qu'il ne se les approprie avant de nous les restituer à sa guise.


Autre image que j'aime bien : la batterie et autres percussions improbables ornées de fleurs. Eclats de couleurs.


Ici, c'est le dialogue avec les lettres projetées comme dans un univers aquatique qui me fascine.


Forcément, à un moment donné, il est question de l'Esquinade, un bistrot toulousain fréquenté autrefois par André Minvielle et Claude Nougaro. Il y a comme de la filiation dans l'air...


Paroles et musique... C'est du scat... Quelle créativité !


Et puis, peu avant la fin, magie des mouvements et des sons d'un sac en plastique qui virevolte et tournoie au-dessus de la tête d'André Minvielle. Forcément, on est fasciné...


Après le concert, sans compter son temps, il dialogue avec le public. Il est encore question de langue et d'accent. Occasion pour notre poète de rappeler cette loi linguistique :"Nul ne peut ignorer la Loire"... Tous les originaires du Sud et du Sud-ouest en particulier comprendront...

1 commentaires:

Blogger buckshot_lefonk a dit...

Ah le grand Minvielle !! Génie de la langue et du rap à la française qui mériterait une place bien plus grande que celle d'idole underground... ou régionale !
Sinon, en tant qu'originaire du Sud-Ouest installé à Paris, je culpabilise face à ta dernière phrase : voudrais-tu dire qu'on "passe la Loire" comme on "passe à l'ennemi" ? ;)

Merci pour ton billet en tout cas.

17 mai 2013 à 19:48  

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil