dimanche 10 février 2013

dimanche 10 février - connaissez-vous ronan bléjean et youen bodros ?

En relisant ce matin le dernier numéro de la revue "Accordéon et accordéonistes", mon attention a été attirée par deux portraits signés Anne Girard. L'un consacré à Ronan Bléjean, pages 22 et 23 ; l'autre consacré à Youen Bodros, pages 24 et 25. Le premier est sous-titré "Do#/ré en Côtes d'Armor", le second "Soliste à deux".

Ces articles m'ont intéressé car j'y ai perçu des accordéonistes qui "cherchent", je veux dire ancrés dans une tradition dont ils s'inspirent mais soucieux aussi d'explorer des territoires encore inconnus et de créer des sons nouveaux.

Du coup, j'ai voulu en savoir plus et je suis allé à leur rencontre sur YouTube. C'est ainsi que j'ai retenu deux vidéos de Ronan Bléjean avec son frère Loïc, joueur de uillean pipes. C'est assez dire la référence à la musique irlandaise. Un premier document de 5:06, un second de 3:33.

http://www.youtube.com/watch?v=s6YR9WvLFVs 5:06

http://www.youtube.com/watch?v=Ysbjn81yWWo 3:33

Quant à Youen Bodros, on peut l'écouter en trio avec Erwan Moal, guitare, et Timothée Le Bour, saxophone. 3:49.

http://www.youtube.com/watch?v=kPueMUK_fRU

... Mais aussi en duo avec le même Th. Le Bour. 5:48

http://www.youtube.com/watch?v=rRF40l2R4kY

Bon ! A vous de vous faire votre opinion. Pour ma part, ces documents m'ont intéressé. "Studium", suivant la notion inventée par Roland Barthes. Mais pas vraiment touché. Suivant l'autre notion de Barthes, je ne saurais parler de "punctum", disons d'émotion esthétique. Sans doute est-ce le fait, chez moi, d'un manque de familiarité avec cette musique. Pour l'heure, le son insistant et acide évoque plutôt pour moi l'expérience de la roulette chez le dentiste. C'est une vrai mise à l'épreuve de ma sensibilité sensorielle.

Mais je ne compte pas en rester là...









0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil