jeudi 16 mai 2013

vendredi 17 mai - trentels / mercredi / michel macias

La prestation de Michel Macias s'est articulée en deux parties : un solo, de 21 heures à un peu plus de 22 heures, un second moment de bal concertant, suivant un concept qui lui est cher et qu'il illustre avec obstination et talent.

21h23. C'est Macias le tendre, le sentimental. Ses mélodies, pleines de sensibilité et de charme, brossent des scènes d'aquarelle.


21h28. Sans crier gare, c'est Macias poète inspiré. Même en acoustique pur, il serait capable de s'électrocuter. Une sorte d'éxubérance débridée. En quelques instants, Docteur Jeckyll et Mister Hyde. Comme on dit, il se sort les tripes...


22h55. En formation quintet pour le bal. Plus exactement, bal concertant. Il dit :" Depuis longtemps déjà, je pratique un bal sans concession, concertant, qui libère l'esprit autant que les gambettes". Un concert pour les pieds qu'on danse avec sa tête.


A voir son attitude, on sent bien que c'est cette configuration de quintet pour le bal qu'il affectionne le plus. J'ai l'impression que la situation de solo est peut-être trop stressante... Comme s'il avait trouvé la formule pour le bal concertant, comme s'il n'arrivait pas à réaliser ses rêves en solo.

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

nous avons fait 800 km x2 pour le festival "d'accordéons nous" chez vous à Trentels à l'invitation d'Anne et Yves (la tuque rouge).Nous en gardons une impression et un souvenirs magique, une semaine de bonheur et d'émotions que nous n'oublierons pas. MERCI pour votre festival, le quatuor à l'église de Ladignac avec la voix Isa Lagarde j'ai encore des larmes de bonheur....Danças ocultas quartet magique quelle richesse quelle simplicité quelle innovation quelle créativité.... merci merci pour l'organisation, que du talent.
c'était la première fois que j'écoutais de l'accordéon Bernard d'Apt

17 mai 2013 à 09:09  

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil