jeudi 9 juin 2016

jeudi 9 juin - accordion in americas

J'ai signalé dans un précédent article, intitulé "chantiers", en date du 1er juin, la sortie récente d'une anthologie de trois cds publiés par "Frémeaux et Associés" en cette année 2016 sous le titre "Accordion in Americas / Brésil, Colombie, Mexique, Saint Domingue, Usa". Une somme magnifique tant pour les commentaires que pour la sélection des morceaux proposés. Dont, soit dit en passant, je note les durées entre 2 et 4 minutes, ce qui donne à l'ensemble un équilibre temporel que je trouve particulièrement satisfaisant. Cette anthologie est donc constituée de 3 cds composés chacun de 23 titres. Evidemment, je n'ai pas envisagé de les écouter en continu et systématiquement. J'ai préféré une écoute par groupements de cinq ou six titres : une méthode, qui me satisfait, entre hasard et exploration contrôlée. Une manière non linéaire de découvrir cette sélection ; une démarche plus ou moins tâtonnante, qui me convient.

Si l'on en vient maintenant au détail de chaque cd, on peut dire que le cd1 est plutôt consacré au Brésil, le 2 à la musique de jazz d'Amérique du Nord et le 3 à des musiques plus rurales et dansantes des Caraïbes. Musiques, ces dernières, qu'il sera intéressant de comparer à la musique cajun et de la Louisiane, dont on perçoit souvent des échos. De même, il serait intéressant d'analyser les rapports et les influences entre le jazz nord-américain et le jazz tel qu'il s'est développé en Europe, en France en particulier.

En tout cas, ma première impression est celle d'un monde foisonnant et d'une belle créativité ; un monde qu'il me faudra écouter et écouter encore pour en goûter toute la substantifique moelle. un joli projet !

Deux remarques pour terminer :

- la première, pour signaler une critique excellente de cette anthologie par Francis Couvreux page 81 du dernier "Accordéon et accordéonistes". Tout est dit. Il faut la lire ou alors il faudrait la recopier mot à mot pour en rendre la qualité.

- la seconde pour noter le plaisir que j'ai eu à identifier d'une part des accordéonistes que je ne connaissais que par leur nom, mais peu par leur œuvre, d'autre part des accordéonistes que j'ai découverts car jusqu'ici ils m'étaient totalement inconnus. Dans la première catégorie, Sivuca, Van Damme, Gonzaga,  Gumina, par exemple ; pour les autres, Mathews, Digirolamo, Chiquinho Do Accordéon, R. Duroseau ou A. Viloria, etc...

Bien sûr, je ne vais pas me donner le ridicule de dire que cette anthologie est absolument indispensable, même si elle est remarquable. Mais il est certain que sa présence dans une discothèque dédiée à l'accordéon ne peut que valoriser celle-ci.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil