mercredi 5 juin 2013

mercredi 5 juin - un album du mahala rai banda : ghetto blasters

Mardi après-midi. On vient de terminer les courses alimentaires à l'hyper Leclerc et de vider les sacs dans le coffre de la voiture. On remet le caddy dans la file d'attente et l'on se donne la permission d'aller faire un tour du côté du Parvis, au cas où... Françoise trouve en effet deux coffrets de dvds de séries télévisées, qu'elle a le projet de visionner à Hossegor avec Charlotte et Camille, par exemple si la canicule nous cloue à l'ombre ou si, mais c'est improbable, il pleut ou même tout simplement si le temps est maussade. De mon côté, la chasse n'est pas fructueuse jusqu'au moment où mon attention est attirée par un album :

- Mahala Rai Banda "Ghetto Blasters".

On connait cette fanfare de tziganes de la banlieue de Bucarest par un album plutôt décoiffant ou, si l'on préfère, assez déjanté. Pas question donc d'hésiter. Et, comme on passe à la caisse, mon mobile sonne. C'est Nadja qui nous appelle. Camille n'est pas en grande forme et Charlotte est accablée par la fièvre et une méchante rhino-pharyngite, sans compter qu'elle est aphone. Pas question pour elle d'aller au collège demain. Autre problème : elle devait s'occuper de sa sœur pour la conduire à l'école et aller la chercher à la sortie. Sa sœur, par contagion, ne se sent pas très bien. Toutes les deux ont des maux de tête. Quant à eux, Nadja et Sébastien, leur travail doit les occuper loin de Toulouse toute la journée. Le problème est inattendu, mais de toute évidence la solution est simple : on rentre à la maison, on remplit nos sacs de voyage, on ferme portes et fenêtres, on fait le plein d'essence et en route... Une route plutôt chargée, mais la circulation est fluide. On est à Toulouse vers 19h30. Françoise a pris sur nos courses de quoi faire le repas du soir. On mange vers 20h30. On s'organise...

Mais, entre temps, forcément on a écouté "Ghetto Blasters", dont je viens de me rendre compte que plusieurs morceaux sont accessibles sur Deezer. Tout ça pour dire que notre voyage n'a pas été triste.

http://www.deezer.com/fr/playlist/37344387

Et puis, si cette fanfare vous plait, il est facile de trouver des extraits de son premier album sur la toile. C'est tonique, festif, déjanté et bordélique à souhait. Par exemple, on peut écouter "ça" :

http://www.youtube.com/watch?v=WuAxDGTtsw8

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil