mardi 29 janvier 2019

mardi 29 janvier - soit dit en passant...

Ce mardi 29 janvier : courses du mardi à l'hypermarché. Comme tous les mardis. Un rituel bien réglé comme du papier à musique. On remplit le caddy. On déroule la liste des achats. Diagonale de l'acheteur. Passage en caisse. On en vide le contenu dans des sacs bio-dégradables. On entrepose ceux-ci dans le coffre de la voiture. Trois, quatre, c'est selon. On vide le coffre devant la porte du garage. On entrepose dans la cuisine le contenu des sacs. On range chaque objet à sa place respective. Dans ce placard, sur cette étagère, sur cette autre étagère, dans le réfrigérateur un ou deux ou trois... Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place. Rituel, rituel !

Mais je m'avise tout à coup que j'ai oublié une étape essentielle : le moment où, ayant rempli le contenu du caddy dans le coffre de la voiture, on repart explorer les rayons de disques du Parvis. Un peu de hasard, un peu de flair, un peu de chance... On furète, on farfouille, on fouine...

On est là, disponibles. Parcours en diagonale. Quand, tout à coup, Françoise se tourne vers moi, juste pour dire :"Il est là" ! "Il" ? C'est-à-dire "Mare Nostrum III / Paolo Fresu, Richard Galliano, Jan Lundgren", ACT, 2019...

Forcément, on passe illico, sans perdre de temps, à la caisse. Retour à la maison. Mais...Grosse tempête de vent et de pluie. On attendra un peu avant d'écouter cet album dont on attend monts et merveilles.

Voilà pour aujourd'hui. On en reparlera...

  

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil