samedi 12 février 2011

lundi 14 février - electrizzante

J'ai dit comment vendredi soir nous avions acheté "Tandem" d'André Minvielle et Lionel Suarez au Parvis bravant pour cela la cohue provoquée par les zélés fans (comme dirait Bobby Lapointe) de Nolwenn Leroy. Je n'avais pas dit qu'en quittant le rayon des disques, j'avais repéré la présence d'un disque : "Gérard Pansanel / Electrizzante".

Le nom de Gérard Pansanel a immédiatement retenu mon attention, car je connaissais son disque "Navigators" où figurent aussi Paolo Fresu, Antonello Salis, Furio di Castri et Joël Allouche. Voyons voir... Et là, surprise ! Figurent sur la couverture les noms d'Antonello Salis, d'André Minvielle, de Lionel Suarez et de Patrice Héral. Décidément le monde est petit et le hasard est grand.

Comment qualifier ce disque ? Gérard Pansanel parle d'un disque plus électrisé que le précédent et, à son origine, d'une envie d'electro-jazz des suds. Il y est en effet question de "Noches de Cadaquès", de "Corridore di spaggia", de "Pescatori di luna", de "Paparazzi", de "Sicilian tomatos", etc... et de "Calypso".
Encore et toujours la Méditerranée plus un certain parfum des iles.

Et, "electrizzante", c'est bien le qualificatif qui convient à cet album, avec la folie de Salis, le scat de Minvielle et le velours de Suarez. Sans oublier -batterie, percussions, sampling et voix - Patrice Héral.

Le lien ci-dessous donne une juste idée de cette électricité dans l'air...
http://www.musicme.com/#/Gerard-Pansanel/compilations/Electrizzante-0826596011394.html

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil