vendredi 7 janvier 2011

vendredi 7 janvier - deux découvertes

Il y a quelques jours, j'ai reçu une carte de voeux du site de distribution "accordéon-musicstore.com". J'y avais en effet passé quelques commandes il y a quelque temps. Du coup, j'ai eu envie de faire un tour parmi les cds proposés. Histoire de voir... C'est ainsi que j'ai retrouvé deux disques, qui étaient restés longtemps en attente, et puis que j'avais oubliés. C'est ainsi que les choses se passent quand l'action ne suit pas immédiatement l'intention.

Bref... Ce matin, dans la boite à lettres, une lettre Max, que je n'attendais pas si tôt. A l'intérieur, "Duo Buenos Aires" et "Trio Vuelvo".


- "Duo Buenos Aires", c'est un bandonéoniste : Jérémy Vannereau, et un guitariste : Eric Franceries. Un style impeccable au service de Julian Plaza, Juan Carlos Cobian, Astor Piazzolla, Leopold Federico, etc... Une sorte d'évidence :" le tango, c'est ça" ; "un duo, c'est ça". Avec des accents carrément sud-américains...

Pour en savoir un peu plus, on peut consulter le site du bandonéoniste :
http://www.jeremy-vannereau.com/5.html

On peut aussi voir la vidéo sur YouTube qui donne le double concerto de Piazzolla interprété par le duo Buenos Aires.
http://www.youtube.com/watch?v=6rhOrKuvkcU



- "Trio Vuelvo", c'est une basse: J. Brosset, un accordéon : G. Blin et G. Bayle, guitares. Avec des compositions originales, comme "Sound of Vuelvo" ou "Allez zou" ou encore "Cou vé tu ?" et des interprétations de Galliano, "A french touch", de Piazzolla, "Violentango" ou d'Almeida, "Raquel".


On peut écouter quelques extraits sur le site du trio :

http://triovuelvo.hautetfort.com/

En tout cas, ces deux albums et ces deux formations sont une heureuse découverte. Il n'est jamais trop tard... Même si je prends chaque jour mieux conscience des territoires qui me sont encore inconnus. Heureusement !




0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil