mercredi 27 janvier 2010

mercredi 27 janvier - après le père noël, les soldes

Il est 2 heures, à quelques minutes près, quand le bruit du volet de la boite à lettres... Le Père Noël m'apporte pour sa dernière distribution de janvier un envoi de Joël Louveau (Accordinova). Du coup je lui offre une tasse de café. Mais il me dit qu'avec ce froid, il préfère un bon armagnac. Finalement, il en écluse deux ! Curieux, il me demande ce qu'il y a dans cette enveloppe. C'est un cd d'accordéon. Mon goût pour cet instrument le surprend et l'enchante à la fois. Il y a longtemps, me dit-il, il a fait de la baloche ; ça rapportait bien. Maintenant, avec ses gants, c'est un peu difficile pour trouver les boutons.
"Vous voyez, c'est un album d'un américain que j'apprécie beaucoup : Frank Marocco". Le disque a pour titre "Freedom Flight" ; il a été enregistré en Suisse en 1995. Il me dit : "C'est vieux !". Je lui dis que c'est comme le vin de garde, que ce type de musique ça prend du bouquet avec l'âge. Il me demande si l'on peut en écouter un peu. Je m'inquiète pour sa tournée. Lui, il espère se siffler un troisième armagnac.

C'est un quartet : accordéon, vibraphone, contrebasse, batterie. On écoute quelques morceaux. Il me dit qu'il aime bien, que ça lui rappelle une musique qu'il aimait bien. Je lui dis que ça me fait penser au Modern Jazz Quartet. Il est d'accord.



Après son départ, Françoise veut aller faire les soldes. Elle a envie de chaussures, des Converse, et de Crocs fourrées. On "fait" les boutiques de la galerie commerciale de deux hyper, mais en vain : il n'y a plus de chaussures de sa pointure. Mais, du coup, pour ne pas être venus pour rien, nous décidons d'acheter trois pochons de thé et d'aller faire un tour au Parvis. A tout hasard... En tête de gondole, des disques en vrac : jazz, classique, musique du monde, etc... Rien, à première vue, de très intéressant. Mais il faut persévèrer et continuer à fouiller. Tiens, un disque de Michel Godard. J'aime bien son tuba.
- "Tubatuba 2", Enja 2003.
Au dos, heureuse surprise, le nom de Biondini, qui suffit à déclencher mon réflexe d'achat. Mais la lecture des noms des musiciens me réserve d'autres surprises :
- Michel Godard, tuba et serpent (ancienne version du tuba)
- Dave Bargeron, tuba et sacquebute (ancienne version du trombone)
- Luciano Biondini, accordéon
- Kenwood Dennard, batterie.
On l'avouera, c'est une formation peu orthodoxe : deux tubas et deux instruments anciens. De retour à la maison, une première écoute, en dégustant quelques tasses de "Noël à Pékin", nous convainc que nous avons eu raison d'acheter de cd : 9,99 euros ! Deux pièces retiennent toute notre attention, 9."Chiacona Intro", 3:00 et 10."Chiacona" (Godard), 4:03. Mais déjà on a envie d'écouter à nouveau leur version de "Sweet Georgia Brown", 4:55.
Après le Père Noël, les soldes... La consommation continue...


0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil