lundi 14 décembre 2009

mardi 15 décembre - bruno maurice

Samedi 5 décembre. Bordeaux. Théâtre du Pont tournant. "Hommage à Barbara" : second concert. Il est exactement 21h39. On sent bien que l'on est entré dans la dernière partie. On espère bien deux rappels pour faire durer le plaisir, mais on sait qu'à partir de maintenant les secondes dureront moins longtemps, que le temps passera de plus en plus vite. On sait bien que chaque note est irréversible et cette conscience induit une attention qui explique, à mon sens, que l'on sorte de tels concerts heureux mais fatigués. Parfois presqu'épuisés.


A propos d'une photographie de ce concert, j'avais qualifié Bruno Maurice d'adolescent définitif. La formule avait plu à Françoise. Elle la trouvait juste. Donc, je la garde. Mais justement ici, on voit bien que malgré tout la fatigue a laissé ses marques sur le visage de Bruno. Fatigue qui s'estompera dès le concert fini. Et quand on regarde attentivement la tension de Bruno, on comprend bien cette fatigue.

J'aime bien cette photographie. Elle est comme une cristallisation du concert.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil