lundi 20 avril 2020

lundi 20 avril - ...le coeur du quartier berlioz...


Sept heures du matin. Le fond de l'air est frais et pluvieux. Le boulevard est désert. L'absence totale de bruits est tout simplement angoissante. Combien de temps durer sans disjoncter dans cet espace indifférencié ? Pour me sortir de cette immobilité, je décide d'aller faire mon marché tout au bout de l'avenue, à cinq cents mètres, au quartier Berlioz que je traverse chaque jour et que cependant je ne connais que très superficiellement. Mon panier, mon sac, mes adidas aux pieds, mon masque et ma dérogation numérique. Bizarre impression : des représentants de l'ordre partout… Visibles ou non, en tout cas présents. Je me sens épié malgré l'absence présentement physique de qui que ce soit. Paradoxe. Ici ou là, quelques témoignages. Vous avez dit bavures ?  Le virus venu de l'est serait-il un animal politique ?

Le cœur du quartier Berlioz à Pau est composé de douze pièces qui fonctionnent, tous âges confondus, comme un ensemble d'éléments en interactions  dynamiques pour la satisfaction simple de ses habitants. Un lieu paisible composé sur trois faces de boutiques diverses et complémentaires, la quatrième étant une petite place avec ses glycines, ses arbustes et ses bancs pour discuter à l'abri des vents mauvais.  Les générations et les pouvoirs d'achat, divers, se croisent en toute quiétude. On peut traverser la chaussée sans même vérifier que la marche d'ici à là et de là à ici est sans danger. Le bonheur des enfants et, comme on doit dire, de nos ainés.

Vous avez dit que douze pièces composent cet ensemble paisible et harmonieux..

-  épicerie : produits de base, fromages, pastilles lave-vaisselle, chocolat, biscuits, vins, café, thé...
-  presse tabac et, si possible, tiercé, timbres
- local vide, ex. coiffure femmes
- boulangerie avec ses vendeuses dans leur scaphandre, gestes-barrières obligent
- atelier couture, création et formation
- fruits et légumes, la fraicheur même : ramassage, cueillette, la veille au soir
- boucherie charcuterie, la viande du sud-ouest, le champ d'à côté
- Berlioz informatique, vente, dépannage et formation
- coiffure hommes, un local vide, le courrier jeté au sol
- cordonnerie, artisan montagne, la passion d'un métier
- cabinet médical sur et sans rendez-vous, trois médecins
- pharmacie, matériel médical, toujours sans masques ni gel… Demain la veille

En face, quatrième élément qui ferme l'espace, la MJC Berlioz, ses immeubles, sa fontaine d'eau claire, son parking pour dix voitures . Dix, c'est assez, c'est pas trop. "Rien de trop" disaient les sages  de l'antiquité. Un monde harmonieux qui préfigure peut-être un arrangement futur. En tout cas, une dimension possible de notre sociabilité.

Je découvre un monde que je croisais sans y donner plus d'attention. Je suis épaté par l'efficacité de cette organisation, par l'intégration de chacun à sa place. Et par la qualité des produits.

A suivre… si notre enfermement nous laisse en peu respirer. Si les contrôles se font intelligents, moins tatillons.


0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil