lundi 30 décembre 2019

lundi 30 décembre - où il est question de trois cds...

...il se trouve que quelques circonstances défavorables m'ont empêché et de goûter au plaisir de l'accordéon et d'y trouver de rendre compte de mes impressions. Ainsi du temps a passé depuis le mois de novembre. J'avais quasiment renoncé à continuer ma petite entreprise d'écoute et d'écriture. Mais il se trouve aussi que Françoise est heureusement obstinée et persévérante. Elle continue sans faiblir son travail d'écoute : Peirani, Peirani et encore Peirani… Quelle force ! Mais justement il n'y a pas que Vincent… Il y a aussi trois autres disques, différents mais chacun digne de toute notre attention pour notre plus grand plaisir. Je cite donc...

- "The Whistleblowers" Avec la voix de David Linx entouré de Paolo Fresu, de Wissels et de Heartland. Respectivement trompette, piano, basse acoustique et électrique, et Helge Andreas Norbakken, batterie et percussions. Rien que pour la voix de Linx, mais de plus il y a ses collègues.

- "Atea / Didier Ithursarry trio", un disque tout récent, un disque où l'on retrouve tout le style de  Didier : une expérience, une créativité discrète mais sans détours hors de sa ligne. Il a vu du chemin, de ses parcours et de ses rencontres il a fait son miel. La preuve ? Ecouter "Forro Suite". Le trio : accordéon, flûtes et guitare. Une profondeur et un travail de recherche authentique.

- Enfin, pour ainsi dire, un disque dont on pourrait dire qu'il était nécessaire : "Richard Galliano et Prague String Quintet tribute to Michel Legrand". Classique : un maximum d'effets avec juste ce qu'il faut de moyens. Un disque comme une évidence. On est en pays de connaissance ; on s'y retrouve. Et les arrangements de Richard Galliano n'y sont pas pour rien. Ses compositions aussi sont une vraie réussite : "Barbara" et "Aurore". Et puis le son du Victoria comme celui de l'harmonica à boutons sont aussi beaucoup dans cette réussite.

On pourra évidement écouter ces trois disques suivant la modalité d'écoute que l'on choisira. Tous les chemins valent le parcours… Bonne écoute !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil