dimanche 16 juin 2013

dimanche 16 juin - comboio

Ce dimanche 16 juin, 13 heures, nous arrivons de Toulouse où une fois encore nous étions allés jouer "Papou-Mamou". Déplacements professionnels pour Nadja et Sébastien, répétitions et spectacle de fin d'année de l'école de hip-hop de Camille - avec, imaginez le stress et le trac, un solo juste après l'entracte -, repas romain pour Charlotte avec fabrication d'une toge suivant un modèle de vêtements patriciens et élaboration d'un plat suivant une recette venue de l'Antiquité latine. Tout ça et aussi, forcément, des repas à imaginer et à préparer, les soins à donner au lapin et les sorties pour faire pisser le chien sauvé il y a peu de la fourrière. Un chien qui de toute évidence n'a reçu aucun dressage, un bigle nommé tout de suite "Miro"... Et je ne compte pas les trajets en voiture dans la circulation toulousaine ou par le métro pour rejoindre les divers lieux où nos petites se produisent.

Cet après-midi, encore autre chose : concert de la chorale où chantent Charlotte et Camille, dans un village à une centaine de kilomètres de Toulouse. C'est Nadja qui s'est chargée de véhiculer nos artistes. Il n'y avait plus besoin de notre présence. On est donc rentré à Pau. On a retrouvé avec plaisir nos pénates et l'herbe à tondre sous un soleil éclatant et surprenant quand on sort de la voiture climatisée.

Immédiatement, nous sommes allés voir le contenu de notre boîte à lettres : une facture d'électricité, une facture de gaz et une enveloppe venue de Belgique, expédiée par Igloo Records. A l'intérieur, l'objet de tous nos désirs, un peu retardé par des mouvements de grève : "Comboio".

Dès que nous aurons pu écouter cet album, dont nous avons déjà écouté les morceaux dans le désordre grâce à Manu Comté, j'ai bien l'intention de lui consacrer un post, mais en attendant, si vous lisez le texte de présentation sur fond jaune, vous en saurez déjà beaucoup sur nos impressions.



0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil