vendredi 3 janvier 2020

vendredi 3 janvier - à propos d'un certain petit bal...

J'ai dit il y a quelques jours, je ne saurais dire combien, en tout cas à l'occasion de la sortie récente du dernier opus de Didier Ithursarry, j'ai dit toute mon admiration pour le jeu de celui-ci, sa culture, sa technique, sa présence discrète et combien efficace, quels que soient ses collègues. Nombreux ! Ce disque a pour titre "Atea" : un trio accordéon, flûtes, guitare. Avec Joce Mienniel - flûtes - dont le jeu me ravit. Un souffle si particulier en écho avec le soufflet de l'accordéon.

Du coup, l'écoute de ce disque me rappelle un autre disque avec celui-ci et Didier Ithursarry : disque d'une originalité tellement originale, tellement singulière… "Le bal perdu / ENS EM BLE ART SONIC". Avec la présence de Sylvain Rifflet à la clarinette. Un musicien que depuis longtemps maintenant nous admirons aussi pour sa créativité.

Vérifications faites, on constate que justement J. Mienniel et S. Rifflet assument la direction artistique du "petit bal…"  Décidément il n'y a pas de hasard. Les talents se reconnaissent entre eux et pour notre plaisir créent une œuvre plus qu'originale.

Pour vérifier sur pièce… le document ci-dessous.

"C'était bien… au petit bal perdu", G. Verlor, arrangements J. Mienniel, 3:57.
Art Sonic : un ensemble de cinq musiciens avec comme instruments basson, cor, flûte alto, clarinette, hautbois, cor anglais et donc un invité en toute complicité…

https://www.youtube.com/watch?v=XLDoTKa47Hk


0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil