mercredi 6 juin 2018

mercredi 6 juin - "francesita", un album signé louise jallu.

On connait la musique ou, si l'on préfère, le rituel des courses à l'hypermarché. Je n'y reviens pas. Juste un mot pour rappeler le bon moment où, le caddy ayant été vidé dans le coffre de la voiture, on repart d'un pas léger vers le Parvis et ses trésors.

Hier, mardi donc, on a ainsi parcouru le rayon des disques, sans visée particulière, mais tout en faisant confiance à la chance. Une recherche au petit bonheur la chance. Dans un premier temps, sans grande réussite. Manque d'accordéons ! Manque de bandonéons... Jusqu'à cet instant, au rayon des musiques du monde, où l'on est tombé sur un disque qui d'emblée suscite notre confiance.

- "Francesita /  Louise Jallu", Klarthe, 2017.

Déjà, en le prenant en main, je le trouve plus lourd que la plupart "des disques. C'est qu'en effet il comprend un livret très complet, en trois langues et d'autre part deux cds, l'un : "Louise Jallu solo et invités", l'autre, "Louise Jallu quartet".



Je dois dire que le nom de Louise Jallu m'était jusqu'ici inconnu. Mais quand on connait ses invités ou les membres de son quartet ou encore ses collaborations multiples, on comprend la qualité de son opus et l'on ne s'en étonne plus. De même, on ne s'étonne pas de la retrouver parmi "les fleurs noires". Quant à nous, on est parti pour écouter en boucle les 2x12 morceaux de cet album, dont deux tiers des titres figurent sur l'un et l'autre disque, ce qui permet d'en apprécier les nuances et les variantes d'interprétation.

Pour aujourd'hui, on en reste à cette prise de contact. On y reviendra bientôt ! En tout cas, un beau bandonéon, avec un vrai style, et des tangos, notamment d'Enrique Delfino que l'on découvre.

ps.- juste un clic pour mieux se représenter le bandonéon de Louise Jallu...

https://www.youtube.com/watch?v=ru4HPKPLaG4



0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil