lundi 11 avril 2011

mercredi 13 avril - noël au printemps


Depuis quelques jours, les pollens de toutes sortes, en particulier celui, redoutable, des bouleaux m'ont collé une sinusite tenace. Inutile d'insister. Mais de surcroît, toute la matinée et tout l'après-midi, avec cependant une pause entre midi et deux, des ouvriers de la voirie ont travaillé, les uns à creuser des tranchées, les autres à les reboucher. Parmi les instruments de torture qu'ils manient avec une dextérité sans pareille, une scie circulaire qui découpe des plaques de bitume, d'énormes bennes dont le moteur tourne sans arrêt au ralenti, juste ce qu'il faut pour faire vibrer les vitres de la maison, une tracto-pelle qui griffe avec obstination restes de bitume et cailloux du sous-sol, sans parler des vibrations de son moteur et surtout un rouleau qui semble secouer les murs de la maison d'une main de fer. Il n'y a guère que le dentiste et ses appareils de torture sophistiqués pour pouvoir rivaliser avec ces engins, rustiques certes, mais d'une efficacité redoutable.

Bref, alors même que les ouvriers viennent de lever le camp, un mal de tête carabiné me tient le crâne, qui m'enlève la moindre envie d'écouter de la musique. Je n'ai même pas le coeur de regarder la télé... C'est dire ! Ce n'est pas pour me faire plaindre, mais je dois ajouter que les ouvriers en question ont investi notre quartier depuis plus de deux semaines. Je ne vous dis pas la poussière et l'état de la chaussée : ornières et nids de poules. Une piste plutôt qu'une rue. Un champ de jeu pour 4x4 urbains !

Mais bon, faut pas se laisser abattre. Ce matin, j'ai cherché quelque répit en allant faire des courses chez Leclerc. Après avoir rempli la malle arrière et reposé le caddy à sa place, un petit tour au Parvis. Au cas où... Eh bien, justement, il y a là un disque qui attire mon attention :"Tangos y Milongas / Haydée Alba", 1999 et 2010 Sunset-France.  Des textes de J. L. Borges, une notice fort bien faite, des aperçus intéressants sur la différence entre milonga et tango. J'y reviendrai... quand mon mal de crâne...

Et puis, à midi, coup d'oeil à la boite à lettres. J'attends un envoi d'Amazon et un autre de Paris Jazz Corner. D'où mon titre :"noël au printemps". Il faut dire aussi, en quelque sorte pour me justifier, qu'on est dans la semaine de mon anniversaire. Le colis d'Amazon est bien là. C'est le dernier opus de Marc Berthoumieux, dont j'avais eu connaissance en lisant le dernier "Accordéon & accordéonistes".

- "Marc Berthoumieux / In other words", 2011, Sous la ville.  Un quartet qui met l'eau à la bouche. Je cite : M. Berthoumieux, accordion, G. Mirabassi, piano, H. Texier, acoustic bass, A. Cessarelli, drums.  



Des pièces signées P. Metheny, Sting, Petrucciani, Stevie Wonder, Elton John, etc... Et "A la claire fontaine"... Maudit mal de crâne ! Il me tarde d'écouter ça !

Quelques minutes plus tard, alors même que l'absence du colissimo de Paris Jazz Corner m'intrigue et, disons-le, m'inquiète, j'aperçois par la fenêtre de la cuisine, la factrice (facteure ? facteuse ? dame-facteur ?) qui dépose quelque chose dans notre boite à lettres. Je me précipite. Forcément ! L'envoi de Paris Jazz Corner est là qui m'attend placide. Dessus, on la voit sur la photographie ci-dessous, dans le coin gauche en haut, une facture de gaz. Bon ! On ne peut tout avoir ! La facture correspond à nos prévisions. La pilule est moins amère. Quant au colissimo, il contient bien deux cds dont il me tarde de faire connaissance :

- "Est / François Salque, violoncelle, Vincent Peirani, accordéon", 2010, Musiques d'un siècle & Zig-zag territoires. Avec une interview pleine d'intelligence de F. Salque sur la notion d'authenticité en musique.
- "Other Worlds", 1997, Intuition Music & Media GmbH. David Friedman, marimba, vibraphone, percuusions ; Jean-Louis Matinier, accordéon ; Anthony Cox, basse électrique et acoustique. Invité : François Verly, percussions.




Un peu de patience... Dès que le Doliprane aura fait son effet avec une compresse de Synthol sur la nuque et un petit massage au baume asiatique sur le front, c'est sûr, j'écoute tout ça... avec une pensée de remerciement pour le père noël qui fait des heures sup' en avril...

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil