samedi 29 janvier 2011

dimanche 30 janvier - gilles apap & the colors of invention

Jeudi soir, en rentrant de l'inauguration de "la cabane", je découvre un courriel envoyé par le Parvis-Leclerc :

Message automatique.
Votre commande est à votre disposition
- Vivaldi's Four Seasons
- Sans Orchestre

Il y a quelques jours en effet, j'avais profité d'une opération - 20% de Paris Jazz Corner pour commander un disque de Gilles Apap : "No piano on that one". 2001 Apapaziz Productions. J'avais découvert à cette occasion l'existence des "Colors of Invention", Myriam Lafar, accordéon, Ludovit Kovac, cymbalum, Philippe Noharet, contrebasse. Comme l'écoute de ce disque avait été un vrai plaisir, j'avais - forcément ! - eu envie d'en savoir plus sur cette "équipe" et surtout, les ayant situés sur le web, d'écouter d'autres interprétations de leur part. C'est ainsi que j'avais été amené à commander ces deux disques :

- " Vivaldi Four Seasons", 2002 Apapaziz Productions
- " Sans orchestre", 2008 Apapaziz Productions.

Depuis que je suis allé les chercher au Parvis, je n'ai pas eu le loisir de les écouter in extenso, mais d'ores et déjà j'ai trois impressions immédiates : Gilles Apap est un violoniste virtuose extraordinaire, mais alors que la virtuosité me rebute plutôt, chez lui, je la trouve fascinante ; je la trouve fascinante, parce que de type est manifestement fou, au meilleur sens du terme : il est hors norme, il transfigure à sa guise tout ce qu'il interprète ; du coup, les autres instruments restent au second plan, alors que j'aurais aimé les entendre parfois jouer les premiers rôles, surtout Myriam Lafar.

En attendant une écoute approfondie et des impressions mieux fondées, quelques repères :

- on peut, en activant ce lien, qui va directement aux cds de Gilles Apap sur son site, écouter plusieurs extraits des morceaux des deux disques : https://www.gillesapap.com/cd_dvd.html

- l'album consacré aux "Quatre saisons" de Vivaldi est en fait un entrelacs des saisons et de morceaux venus d'ailleurs. Par exemple, on lit "2, 3, 4 : Concerto n°1 in E La primavera Rv 269 - allegro, The Song of the Birds ; largo, Sleeping Goatherd ; allegro, Rustic Dance" et "5 : Izpupsi-knuci, trad. bulgarian Tune, learned this in Hawaii from Phil Salazar" ; ou encore, avant les concertos n° 3 in F L'autunno Rv 293 et 4 in F Minor L'inverno Rv 297, on peut lire "14, Dowd's Favorite, Otter's Holt, and Mother's Delight, trad. Irish Reels ; These Irish Tunes were learned at fiddle sessions and from tapes". Tout le reste à l'avenant.

- au dos de l'album "Sans orchestre",  cet avertissement : " It was not easy to compress the 80 musicians of the orchestra into only 4 musicians. But for me, this Cd is the distilled essence of music-making. Gilles".
  

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil