mardi 18 mai 2010

mercredi 19 mai - trentels 7 : cinq photonotes du duo leuchter melrose

Je retiens cette image pour sa valeur descriptive tant en ce qui concerne l'accordéon Hohner de Manfred Leuchter que sa posture.

Celle-ci me plait bien car, en cet instant, Leuchter ne joue pas. Il est tout entier occupé par l'écoute de Melrose. La position de sa tête et celle de sa main droite expriment une fausse inaction, un faux relâchement.

Position des deux instrumentistes. Leuchter se tourne vers Melrose, mais leur attitude est différente de celle du duo de Macias et Khavarzamini, et peut-être même opposée. Ceux-ci sont face-à-face et éventuellement se tournent vers le public ; ceux-là sont face au public et au besoin ils se regardent.


23h50. Il est question d'une romance dédiée par Manfred Leuchter à sa copine française.


00h10. La fin du concert approche. J'aime bien cette couleur dans laquelle baignent les deux artistes. Il y a quelque chose d'irréel. On en oublie l'espace et le temps.







0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil