samedi 29 mai 2010

lundi 31 mai - chats de garde

Samedi, 13 heures. Le temps était trop instable pour que nous ayons envie de déjeuner sur la terrasse. Pourtant, j'avais acheté le matin un melon, c'était le premier de la saison et nous avions décidé de faire un voeu, comme il se doit. Nous l'avons fait à la cuisine : melon au porto (du coup, j'ai mis une belle dose) et chiffonade de Bayonne. La saison des guarriguettes est terminée. On s'est rabattu sur des fraises rondes du Lot-et-Garonne. Avec de la crème fraiche.

Mais, comme nous avions laissé le terrain libre, les chats des voisins sont venus s'y installer. Ils sommeillent d'un seul oeil et dès qu'ils entendent un bruit ils lèvent la tête, mollement et sans avoir vraiment envie de savoir quelle en est l'origine. Mais, moi, je ne m'y trompe pas, j'ai bien compris que ce claquement, c'est la boite à lettres qui vient d'avaler le courrier. Les chats, eux, peut leur chaut, ils ne sont pas mélomanes. Pas comme les oiseaux qui s'égosillent à qui mieux mieux dès qu'ils entendent un disque par la porte-fenêtre ouverte.
Dans la boite, deux choses : "Accordéon & accordéonistes", avec deux couvertures, tête-bêche, d'une part, un colis d'Amazon, d'autre part.

Dans le colis, deux disques, dont j'attends beaucoup. "Tango Passion" du Trio Yengibarjan. Accordéon, guitare acoustique et contrebasse. Et "Chamamé Crudo" de Chango Spasiuk.

J'ai commandé "Tango Passion" qui est, je crois, le premier disque de David Yengibarjan parce que j'apprécie beaucoup "Pandoukht" avec Frank London à la trompette.



Quant au disque de Spasiuk, je l'ai commandé pour compléter la série de trois disques que je connais de lui, sans compter le concert où nous l'avons découvert live à Trentels : "The Charm of Chamamé", "Tarefero de Mis Pagos" et "Pynandi".



Un certain nombre d'obligations nous empêchent d'écouter ces deux albums en nous donnant tout le temps nécessaire, mais une première écoute suffit pour nous convaincre que nous n'avons pas fait un mauvais choix.
















0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil