mercredi 31 mars 2010

jeudi 1er avril - barboza au bijou le 26 mars : trois photonotes

Embarquement. On a changé de place. Les micros ne nous masquent plus le visage de Barboza. Son calme au milieu des tempêtes qu'il déchaine est impressionnant. Son énergie traverse son accordéon et l'on se demande comment le soufflet n'explose pas.

Cette image symbolise assez bien pour moi l'allure du duo : Nardo à gauche, attentif et obstiné - ostinato rigore - ; Barboza à droite avec son accordéon trituré, torturé, caressé et beau comme un camion.

"Adios Nonino". Comme une méditation. Le concert et la tournée sont finis. Charlotte est sous le charme et l'on se dit que ce sont des moments et des émotions qu'elle n'oubliera pas de sitôt. On est heureux. Forcément !




0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil