jeudi 24 février 2011

samedi 26 février - cobra verde forro do bau

Comme j'avais quelques courses à faire en début d'après-midi à l'hyper Leclerc, je n'ai pu résister au désir d'aller faire un tour au Parvis. Histoire de voir si... Eh bien justement, il y avait là un disque que j'avais repéré depuis des semaines : "Cobra verde, forro do bau", Damien Chemin / Cinq planètes, 2009 ; Cinq planètes, 2010, distribué par l'Autre Distribution.


Le disque, de belle présentation, comprend un livret, fort bien illustré de photographies, très intéressant du point de vue documentaire. Cela dit pour la dimension studium. Mais aussi un vrai bonheur du point de vue punctum. Ils sont quatre musiciens et un choeur : Cobra Verde au chromatique, Alegria, basse, cavaquinho et percussions, Genovitor, flutes pitano, Vigu, guitares, Carina, Lelis et Thiago, choeurs. Plus quelques chanteurs en participations spéciales.

Forcément, c'est dansant. C'est du forro, comme on l'aime. Avec un sens mélodique exceptionnel.

Le livret explique que le "Bau", c'est le nom donné au coffre qui servait à ranger tout ce qui était précieux pour ceux dépourvus de mobilier sophistiqué, comme la majorité des Nordestins. Et donc, dans ce cd, dit encore la notice, Cobra Verde ouvre son bau pour révèler les influences et les amitiés accumulées et conservées précieusement en plus de vingt ans de forro. Parmi les compositeurs, outre Cobra Verde, on note la présence de L. Gonzaga, de Dominguinhos, entre autres.

Le forro tel qu'en lui-même ! Irrésistible !

La preuve...

http://www.musicme.com/Cobra-Verde/albums/Forro-Do-Bau-3521383416938.html

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil