mercredi 23 février 2011

jeudi 24 février - musette et new musette

Après avoir fait une première incursion dans les trésors du "P'tit bal de B et M", l'envie m'est venue tout à coup d'écouter le "New Musette" du Richard Galliano Quartet.  Histoire de comprendre, à chaud, ce que désigne ce "new". Histoire aussi de m'appliquer à moi-même ma conclusion d'un récent post : "l'avenir sera à ceux qui sauront faire le grand écart".

La première édition de cet album, sorti sous Label bleu - une référence ! - a eu lieu en 1995. Je rappelle la composition du quartet : Richard Galliano, accordéon, Philip Catherine, guitare, Pierre Michelot, contrebasse, Aldo Romano, batterie.
Je connaissais ce disque pour l'avoir maintes fois écouté ou, du moins, je croyais le connaitre. Curieusement, aujourd'hui, j'ai l'impression, sinon de le découvrir, en tout cas de l'apprécier comme jamais auparavant. Mais, assez de mots !

http://www.deezer.com/fr/music/home/general-0#music/richard-galliano/new-musette-251390

"Beritwaltz", "La valse à Margaux" : on comprend immédiatement ce que signifie ce "new". Sans doute certains vont-ils trouver mon enthousiasme excessif, mais ces deux morceaux, rien que ces deux morceaux, suffisent à nous faire comprendre la différence entre talent et génie. Richard Galliano a du génie. Qui aurait pu imaginer en effet une telle musique avant de l'entendre ? Alors qu'a contrario, rien n'est plus prévisible que le musette-qui-fait-danser. Notons à ce sujet que la sélection d'accordéons de "Bide et Musique" est rassemblée sous le nom emblématique de "P'tit bal".

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil