mardi 18 mai 2010

mercredi 19 mai - trentels 7 : cinq photonotes du quartet de chango spasiuk

Il est 17h52. Nous sommes une quinzaine autour de Chango Spasiuk qui a proposé de nous présenter le chamamé, ses origines, son évolution, ses formes et son esprit.

A 22h45, entrée en scène su quartet. Sobriété absolue : tenues noires pour les quatre musiciens, couverture rouge sur les genoux pour Chango. Au début, un long moment de silence. Comme pour entrer en rituel.

22h52. L'inspiration implique une coupure, une rupture radicale avec le monde environnant. Cette photographie en donne assez bien l'image.


23h56. J'ai un goût particulier pour cette photographie. Le violoniste s'est lancé dans un long solo. Chango Spasiuk est impressionnant d'immobilité et d'énergie latente.

00h12. Le concert est sur le point de s'achever. Rien à ajouter...








1 commentaires:

Anonymous Michel a dit...

Bonjour,
Amateur de diato, je suis venu écouter François Heim dont la prestation langoureuse m'a ému. J'ai découvert ce soir là Chango Spasiuk et ses musiciens, leur maîtrise technique, leur grande liberté et leur capacité à nous emmener loin, très loin. Au terme de chaque morceau nous restions suspendus entre deux mondes avant que n'éclatent les applaudissements...
Merveilleuse soirée!
Très belle découverte aussi que ce festival à l'ambiance chaleureuse. Impression d'assister à un concert à la maison entouré d'amis dont certains avaient sorti leurs instruments...
Merci pour ces photos qui me font revivre ces si beaux moments.
Sympa le blog!!
Encore une découverte!
La vie en est pleine...
Carpe diem.
Michel.

19 mai 2010 à 02:37  

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil