mercredi 7 mars 2018

mercredi 7 mars - où il est question de quelques bandonéonistes explorateurs...

Après avoir dressé une liste très subjective des accordéonistes que j'admire, entre autres qualités, pour leur capacité à explorer des mondes encore inexploités et à en affronter les risques, le désir m'est venu de tenter de réaliser le même projet pour les bandonéonistes. Le résultat tient en quinze noms. Il ne s'agit certes que d'une première liste, sans doute incomplète, mais qui ne trahit pas mes goûts ni mes préférences.

- Astor Piazzolla
"Theatro Regina / Astor Piazzolla y su quinteto", Ariola, 1970

-Duo Intermezzo : M. Gars et S. Authemayou
"Invitacion", Klarthe, 2017

- Di Bonaventura, P. Fresu
"In maggiore", ECM, 2015

- Cuarteto Cédron
"Tango Primeur", Cédron/Praino, 1990

- Hodeau Guy et D. Louwerse
"Barocco Tango / A rought Dance", Anches et Soufflets, 2007

- Gotan Project
"Gotan Project", Ya Basta ! 2001

- Manoury Olivier
"Solo", Signature, 2002

- Mosalini Juan Jose, Beytelmann, Caratini
"Violento", Label bleu, 1990

- Mosalini Juan-Jo
"Mosalini Teruggi Cuarteto / Tango Hoy", M et T.

- Sabatier William, Ciro Perez, Norberto Pedreira
"Trio P.S.P / Las Siluetas  Portenas", Cinq planètes, 2005

- Quatuor Caliente
"Libertango", Aeon, 2004

- Saluzzi Dino et al..
"IF", Enja Records, 2002

- Sexteto Major
"Vida, Pasion y Tango", P et C, 2010

- Tangate Rea
"Tango Alla Baila", Winter et Winter, 1988

- Kronos Quartet / Astor Piazzolla
"Five Tango Sensations", Elektra  Entertainement, 1991

- post scriptum : au moment de clore cette liste de bandonéonistes explorateurs, il me semble pertinent de faire une place particulière à Philippe Ollivier, auteur d'une improvisation en toute liberté "dans la zone interdite" de Tchernobyl. En quelque sorte une expérience cruciale, en tout cas singulière.
"Malenki Minki", prise de son en plein air le 11 mai 2008.




0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil