vendredi 20 février 2015

vendredi 20 février - hirisinn musique de cirque

Je suis en train de découvrir "Hirisinn / Musique de cirque", le dernier opus de Philippe Ollivier au bandonéon et Yannick Jory aux saxophones. Et c'est un vrai bonheur. je retrouve en effet intact le même plaisir que j'ai déjà éprouvé à l'écoute de "Malenki Minki / musique en liberté dans la zone interdite", un solo de Philippe Ollivier, et d'"OstinatO", un duo entre celui-ci et Y. Jory. Duo auquel s'ajoute pour quelques titres H. Labarriere à la contrebasse.

Ce nouvel album s'inscrit dans la droite ligne des deux précédents. La continuité est patente et, si j'ose dire, saute aux oreilles. C'est comme s'il avançait titre après titre guidé par un même fil rouge. Je dois dire que la musique et les compositions de Ph. Ollivier et de Y. Jory m'ont immédiatement, dès la première écoute, et intéressé et touché. Si j'essaie de comprendre l'origine de ce sentiment, je trouve en effet à cet album des qualités que j'apprécie tout particulièrement : un intérêt intellectuel, par exemple pour le projet de solo en zone interdite de Tchernobyl ou pour la musique de cirque ; une émotion qui m'a saisi d'emblée et ne me lâche plus. Le disque précédent avait pour titre "OstinatO". On ne saurait mieux dire. J'ajoute que le bandonéon, et parfois l'accordéon, de Ph. Ollivier comme les saxophones de Y. Jory relèvent pour moi de ce registre que j'affectionne tant : la demi-teinte. Une émotion fragile mais obstinée, tout en nuances, comme la marche du funambule entre ciel et terre. Une musique qui avance, si j'ose dire, suivant un mouvement en spirale, qui combine progrès linéaire et retours en boucles. Bref ! "Hirisinn / Musique de cirque", c'est un bel ouvrage, un bel objet, un bel album. Un disque qui signe une inspiration authentique, manifeste si l'on considère l'unité des trois albums que j'ai cités.


]
post scriptum - en parcourant les commentaires de "Malenki Minki" et les titres d'"OstinatO" et d'"Hirisinn", je note ces quelques points qui me paraissent significatifs. Je cite :"Sur place [ zone interdite] en une longue séance d'improvisation qu'il enregistre comme on prend des notes, il [Ph. O.]laisse se dire l'émotion qui le saisit". Et ces titres d'"OstinatO" : "Hypnotic"; "Anneau", "Manège", "Lento" ou d'"Hirisinn" : "Circonvolutions centrifuges", "Circonvolutions centripètes", ou encore "Anneau"... Autant d'éléments qui me font penser à un mouvement en spirale.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil