samedi 6 février 2010

samedi 6 février - zaza à pau : six photonotes

Zaza, solo ou presque. Zaza avec son Cavagnolo et son micro. Main gauche, trois doigts sur le clavier. Main droite sur l'oreille ou sur le micro. Zaza chante. Zaza la blonde. Zaza chanteuse réaliste, ou presque. Entre gravité et légéreté : "Mademoiselle".

Zaza a soif. Elle se désaltère. La carafe comme un haltère. [Je découvre en consultant le Petit Robert qu'au singulier le mot haltère est du masculin]


La scène avec "Zaza" qui clignote et son guitariste. Sur la table, un vase de fleurs, point fixe coloré, rappel des couleurs explosives sur fond noir de la robe de Zaza.


Zaza et son guitariste. Leur couple me fait penser aux Rita Mitsouko, à Catherine Ringer et Fred Chichin. C'est le moment d'évoquer Elvis Presley.



J'aime bien cette image. Elle n'est certes pas techniquement réussie, mais elle a une âme. Du moins pour moi. Mouvement, couleurs, posture et regard de Zaza ; l'accordéon et le micro. Tout cela me convient.

A propos de Zaza Fournier, on peut lire un entretien très intéressant, mené par Francoise Jallot, dans le numéro 89, septembre 2009, de "A&A", pages 37 à 39, et une chronique sur son disque, page 64 du numéro 85.





0 commentaires:

Publier un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil